Éthique de la recherche

Pour que la médecine puisse progresser, la recherche avec des êtres humains est indispensable. Et pour ce faire, des conditions cadres éthiques et juridiques sont nécessaires. L'ASSM s'engage pour l'éthique de la recherche et propose des outils pour la pratique.

Modèle de consentement général

Depuis 2014, la recherche médicale en Suisse est réglementée dans la loi relative à la recherche sur l'être humain (LRH). La LRH permet, à certaines conditions, d’établir un consentement général (CG), par lequel les individus peuvent accepter l'utilisation de leurs données et échantillons dans le cadre de projets de recherche. Afin d'encourager l’harmonisation de la procédure du consentement éclairé en Suisse, l'ASSM et les Commissions d’éthique suisses relative à la recherche sur l'être humain (swissethics) ont publié en 2017 un modèle uniforme de CG. En s'appuyant sur les expériences réalisées avec ce premier modèle de CG, un groupe de travail réunissant les hôpitaux universitaires a élaboré une nouvelle version du document qui a été approuvée en automne 2018. Avec ce modèle commun à tous les hôpitaux universitaires, un jalon important a été posé. L'ASSM a décidé de clôturer ce projet début 2019.

 

Plus d'informations sur le modèle harmonisé de CG

 

 

Guide pratique «Recherche avec l'être humain»

Avec son guide pratique «La recherche avec des êtres humains», l'ASSM offre aux chercheurs et aux membres des commissions d'éthique de la recherche un aperçu compréhensible des réglementations juridiques complexes de la LRH. Parallèlement, le guide pratique transmet l'attitude éthique nécessaire permettant aux participants à la recherche, aux politiques et au public de considérer les chercheurs comme dignes de confiance.

 

Recherche avec l'être humain: un guide pratique (2015)

 

L'ASSM s'était exprimée dès 2012 sur des questions concrètes concernant l'information des participants à la recherche.

 

Feuille de route: Information écrite concernant les projets de recherche (2012)

 

 

La thérapie expérimentale dans le cadre individuel

Les nouveaux traitements sont, en principe, évalués scientifiquement dans le cadre de projets de recherche, mais un traitement «innovateur» peut aussi être appliqué à un patient individuel indépendamment du déroulement d'un projet de recherche, sur la base d'une décision thérapeutique. On parle alors de «thérapie expérimentale dans le cadre individuel».

 

 

 

 

CONTACT

lic. iur. Michelle Salathé
Responsable du ressort Éthique